Le Xocoatl

Aller en bas

Le Xocoatl

Message par Darkange666 le Mar 30 Oct - 7:43

L'ange noir passait des heures entre la cuisine syndicale et le Darkybar depuis qu'il était tombé sur ces données évoquant d'anciens rites et de vieilles coutumes...
Il attendait la nuit et traversait avec hâte la grande halle syndicale sous les ombres amusées propagées par les lumières de veille... Il faisait le moins de bruit possible, afin de ne pas éveiller la curiosité de Veigrec, l'adepte vénéré qui méditait dans son temple, et de l'infirmier, "Zab", qui restait de permanence au cas où un Aperturien eût besoin de ses services. La seule au courant était la Boss "Mimi" qui lui avait ouvert l'accès à la cuisine syndicale afin qu'il puisse essayer de créer le breuvage sacré.
Après douze jours de tentatives infructueuses pour concocter une recette équivalente, Darky se lança pour la treizième fois.

"Par Muluc, j'espère que cette fois-ci sera la bonne !!"

Il ouvrit le sas de la cuisine et regarda vers la grande salle syndicale.

"Bon, personne... On y va..."

Il se dirigea directement dans la réserve Syndicale et commença à sélectionner les tubes destinés à la préparation, aidé en cela par les notes prises à chaque essai.
Darky savait que la plus petite erreur de dosage n'aurait engendré qu'un vulgaire chocolat terrien et non le Breuvage Sacré qui était décrit dans ces notes qu'il avait amassées sur la Rouge. Le gros problème résidait dans le seul fait qu'il devait préparer ces boissons avec des tubes nutritifs alors que de leur temps les anciens n'utilisaient que des aliments frais cueillis suivant certains rituels qu'il ne pouvait pas recréer.

Il resta dubitatif un moment, en se remémorant chaque écrit et chaque expérience qu'il avait déjà menés et finalement, il se lança: il prit 5 tubes de Chocolat, 3 d'Habaneros, 4 de Tzonpelic et 2 d'Amaranthe.
Il les transporta jusqu'à la table de travail et sortit d'un placard 1 litre d'eau. Mais ce n’était pas un litre d'eau comme les autres car elle avait été bénie par notre vénéré Adepte lors d'une cérémonie à Muluc. Il enleva le scellé et versa l'eau dans un récipient adéquat pour la porter à ébullition. En attendant, il prépara le mélange dans un bol de céramique fait avec de la terre martienne: il mit d'abord le chocolat, ensuite l'habaneros, le tzonpelic et enfin l’amarante. Il malaxa les ingrédients afin d'obtenir une pâte à laquelle il incorpora l'eau bouillante, en utilisant un fouet pour mélanger et faire monter la mousse à la surface tout en en agitant la préparation fermement.

Il ne s’aperçut de rien, quand la vapeur d'eau produite par la mixture se propagea dans toute la cuisine tel de l'encens. Un arôme de cacao pimenté aux fines nuances mentholées embauma la pièce suscitant un bien-être en lui. Cerise sur le gâteau, ladite fumée, arrivée au plafond de la cuisine, se condensa en de petits cumulus d’où quelques gouttelettes tombèrent sur son visage et le sol. Abasourdi par l'effet, il resta un moment perdu ne sachant quoi penser...

« C'est comme si Muluc me bénissait pour la création de ce breuvage... »

Après avoir repris ses esprits et constatant la disparition quasi magique de la fumée, il se remit au travail et mit la touche finale, une feuille de Mentha pour la décoration, et goûta...

"Arfff..... EURÊKAAAAAAA !!!! Je l'ai trouvé, ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!! Voilà Xocoatl, le breuvage sacré !"

Il sentit en lui comme une bouffée de chaleur. Le liquide coulait en son sein et lui faisait du bien. Un effet très étrange, indescriptible... Il en sursauta tellement la sensation était nouvelle, il ouvrit le sas, puis regarda dans la pénombre de la grande salle syndicale...

''Ouf ! J'ai pas fait trop de bruit..."

Il regarda l'heure, l’aurore était déjà là. Il devait préparer le petit déjeuner syndical, car bientôt les Aperturiens allaient arriver, tel était leur credo: les semences n'attendaient pas. Il se remit au travail sans se sentir fatigué après avoir passé une nuit entière éveillé.
À l'heure dite, la cantine syndicale ouvrit ses portes, et l'arôme de café et de thé se propagea dans le hall. Après quelques minutes, un léger bruit se fit entendre et bientôt les grandes portes syndicales s'ouvrirent et apparut en premier Mithra, notre vénérée Boss, un grand sourire aux lèvres marchant avec grâce, juste derrière elle Stephaneclau, le guerrier et baroudeur, parlant de ses trouvailles de la veille, suivi de 100Zabri notre infirmier encore embrumé de sa garde de nuit.
Au même moment un grincement familier se rajouta; le temple s'ouvrit et Veigrec notre vénéré adepte descendit les marches pour rejoindre la troupe qui commençait à s'étoffer. Une joyeuse ambiance semblait animer cette troupe déambulant dans le hall. Les syndiqués pénétrèrent dans la cantine et allèrent se servir comme à l'accoutumée au comptoir où les victuailles du matin se trouvaient, en bénissant Muluc pour ses bienfaits et en remerciant l'Ange Noir qui leur avait préparé de quoi tenir la matinée. Comme à l'accoutumée Mimi alla voir Darky derrière le comptoir. Ils avaient vécu tant de choses que leur camaraderie était très forte. Ils étaient toujours en train de se taquiner dès qu'ils le pouvaient.

« Ma Mimi, comment va notre Boss ce matin? Tiens, ton café et tes toasts sont prêts... »

Mithra le regarda bizarrement...

« Darky ? Tu n'aurais pas déjà bu toi ? Tu es bien gai ce matin ! »

Puis elle observa autour de lui pour voir si une ou deux bouteilles de sa préparation avaient été vidées...

« bizarre... »

_________________
avatar
Darkange666

Messages : 61
Date d'inscription : 31/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Xocoatl

Message par Mithra le Mar 30 Oct - 15:16

Cela faisait plusieurs jours maintenant que Darkange s'affairait dans la cuisine syndicale à la préparation de sa mixture. Une odeur particulière émanait régulièrement de la pièce, se diffusant dans les couloirs du bunker de commandement, et beaucoup commençaient à se poser des questions, mais le Leader restait mystérieux sur son travail.

Un soir, néanmoins, il me demanda enfin de le rejoindre dans la cuisine.
Il y avait de tout partout. C'était un énorme foutoir, et il fallait faire attention où on posait les pieds... glisser sur un tube alimentaire était vite arrivé...
Dans un coin, Darkange était là, la tête penchée sur une préparation en ébullition.

- "Alors, Darky, où en es-tu?"

Il se retourna souriant, le visage rougi et perlant de sueur.
Tout en me parlant de l'origine de ses recherches, il versa de la mixture dans un bol qu'il me tendit, et m'invita à goûter.

Il m'expliqua qu'il s'était inspiré d'une vieille recette maya à base de cacao, et que ce breuvage avait des vertus bienfaitrices... qu'il était lié à la fertilité... qu'il était sacré et porteur de la bienveillance de Muluc.

Autant d'enthousiasme me ravit. La dévotion à l'égard de Muluc de Darkange faisait plaisir à voir. Je n'en avais pas moins quelques appréhensions à boire de cette préparation inconnue, mais il fallait lui faire honneur.

L'odeur était étrange. Elle était d'abord âpre et piquante, puis le chocolat devenait légèrement perceptible.
Je m'aventurai alors à prendre une gorgée... le liquide était plutôt épais, mais coulait relativement bien, laissant une impression amère relevée très vite par un arrière-goût épicé...
Dans un premier temps, l'arôme me déplut, il était si particulier qu'il fallait passer l'effet de surprise et habituer le palais à cette onctueuse texture et sa subtile amertume...

Darkange se lança alors avec ferveur dans un laïus: il prétendait que sa décoction était un catalyseur spirituel, qu'elle favorisait le contact avec Muluc... et il voulait, dès le lendemain matin, que nous nous rendions au Temple, afin, disait-il, de méditer et d'entrer en contact avec le Régent de l'Est.
avatar
Mithra
Admin

Messages : 1105
Date d'inscription : 31/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://aperture.forum-invision.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum